Les miracles du Coran: l’âge de la mort du Prophète ﷺ

 

Au nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,

Après réflexion, j’ai décidé de partager avec vous certains articles qui ont pour but de mettre en évidence certaines théories qui mettent en relation le Coran et les chiffres. Certains qualifieront cela de miracles et d’autres de coïncidences.

Il est important de noter que ces théories sont issues de l’effort intellectuel de certains savants ou docteurs. Elles ne doivent en rien être considérées comme « preuve » ou « vérité absolue ». Je vais me contenter de vous proposer les théories qui me paraissent plausibles car c’est vrai que l’on trouve dans beaucoup d’entre elles de l’exagération.

Il faut savoir que certains compagnons se sont également prêter au jeux. Ce fût le cas de Abdallah Ibn ‘Abbas qu’Allah l’agrée. Il est rapporté qu’il a dit à propos de la nuit du destin et de sa probabilité d’être la 27eme nuit du mois de Ramadan:

« Le nombre de lettres dans l’expression « laylatu al qadr » est de neuf. Cette expression est répétée trois fois dans sourate « al Qadr ». Si l’on multiplie 9 par 3 on tombe sur 27.  »

 

Le Coran est-il La parole d’Allah Le Très-Haut ou celle de l’une de Ses créatures?

 

Afin de proposer une direction de réflexion à cette question, débute aujourd’hui et de façon hebdomadaire, inshaAllah, une série d’articles autour du thème des miracles du Coran. Nous aborderons cela à travers l’exposition d’une partie de ces nombreux miracles du Coran, qu’ils soient numériques, scientifiques ou littéraires.

 

[ Ces articles seront pour la plupart inspirés des travaux du docteur AL KAHIL (chaine youtube).

 

L’âge de la mort du Prophète ﷺ dans le coran

 

La première escale de notre voyage à travers les miracles du  Coran et ses prodiges sera celle du miracle en lien avec l’âge de la mort du Prophète ﷺ.

Comme vous le savez, et comme le mentionnent de nombreux ouvrages biographiques, le Prophète ﷺ est décédé à 63 ans.

Les plus sceptiques me diront peut-être: mais où en est la preuve dans le Coran, et quelle est-elle?

Effectivement, le Coran ne mentionne pas directement l’âge de la mort du Prophète ﷺ, mais, certains scientifiques ont œuvré et récolté pour fruit de leurs recherches le fait que cet âge est indirectement mentionné dans le Coran.

Nous allons vous exposer la démonstration de ce qu’ils ont avancé, et, il y a fort à penser que s’imposera en nos cœurs et sur nos langues la glorification de notre Seigneur Le Très-Haut par le tasbih, en effet, quoi de plus légitime que de nous étonner et de Le louer face à cela: « SUBHANALLAH » …

 

Allah Le Très-Haut évoque clairement la mort du Prophète ﷺ à travers trois versets différents et en employant successivement la même formulation: « que nous te fassions mourir » (natawafayannak).

 

Allah Le Très-Haut dit [sens rapproché et approximatif] :

[Que Nous te fassions voir une partie de ce dont Nous les menaçons, ou que Nous te fassions mourir, (en tout cas), c’est vers Nous que sera leur retour. Allah est en outre, témoin de ce qu’ils font] (Sourate Yunus verset 46)

« وَإِمَّا نُرِيَنَّكَ بَعْضَ الَّذِي نَعِدُهُمْ أَوْ نَتَوَفَّيَنَّكَ فَإِلَيْنَا مَرْجِعُهُمْ ثُمَّ اللَّهُ شَهِيدٌ عَلَى مَا يَفْعَلُونَ » (يونس 46).

 

Allah dit également [ sens rapproché et approximatif ] :

[Que Nous te fassions voir une partie de ce dont Nous les menaçons, ou que Nous te fassions mourir (avant cela), ton devoir est seulement la communication du message, et le règlement de compte sera à Nous] (sourate Ar Ra’d verset 40)

« وَإِن مَّا نُرِيَنَّكَ بَعْضَ الَّذِي نَعِدُهُمْ أَوْ نَتَوَفَّيَنَّكَ فَإِنَّمَا عَلَيْكَ الْبَلَاغُ وَعَلَيْنَا الْحِسَابُ » (الرعد 40).

 

Allah nous dit également [ sens rapproché et approximatif ] :

[Endure donc. La promesse d’Allah est vraie. Que Nous te montrions une partie de ce dont Nous les menaçons ou que Nous te fassions mourir (avant cela) … c’est vers Nous qu’ils seront ramenés] (Sourate Ghafir verset 77)

« فَاصْبِرْ إِنَّ وَعْدَ اللَّهِ حَقٌّ فَإِمَّا نُرِيَنَّكَ بَعْضَ الَّذِي نَعِدُهُمْ أَوْ نَتَوَفَّيَنَّكَ فَإِلَيْنَا يُرْجَعُونَ » (غافر 77).

 

 

Ces trois versets sont donc les seuls qui annoncent la mort du Prophète ﷺ.

 

Vous allez sûrement vous demander: mais où est mentionné cet âge dans ces versets, et où sont les miracles du Coran?

 

Voici la réponse mes très chers frères et sœurs :

 

Celui qui médite sur les événements importants de la vie du prophète ﷺ et sur l’ordre de ces sourates dans le Coran, se rendra compte d’une chose incroyable:

 

Le Prophète ﷺ a reçu la révélation à 40 ans: la Sourate « Ghafir » est la sourate 40 selon l’ordre du Coran.

 

Avant d’émigrer à Médine, le Prophète ﷺ est resté 13 ans à la Mecque pour y prêcher l’islam: la sourate « Ar Ra’d » est la sourate numéro 13 selon l’ordre du Coran.

 

Le Prophète ﷺ est resté 10 ans à Médine, de l’immigration à sa mort: la sourate « Younus » est la sourate numéro 10 selon l’ordre du Coran.

 

Lions à présent ces faits incontestables à un peu de mathématiques. Ne prenez pas peur, il s’agit là d’additions basiques et non de prouesses arithmétiques:

 

Lorsque l’on additionne les numéros de classement coranique de ces trois sourates,

 

( 40 + 13 +10 ) nous trouvons une somme de 63: l’âge du Prophète ﷺ à sa mort est de 63 ans.

 

Le Coran nous donne donc indirectement l’âge de la mort du Prophète ﷺ ainsi que la période des différentes étapes de sa vie à travers ces trois versets. Ceci témoigne que Celui qui a révélé le Coran ne peut être qu’Allah Le Très-Haut. Cliquez pour tweeter

 

Je pense qu’il ne nous reste plus qu’à dire, et cela s’impose: « SUBHANALLAH ».

 

Ce type de démonstration donne des arguments aux savants qui soutiennent l’avis que l’ordonnancement du Coran (ordre des sourate dans le Coran) a été établi par Allah le très haut et son Prophète ﷺ. Nous y reviendrons dans un prochain article InchaAllah.

 

N’hésitez pas mes très chers frères et sœurs à commenter et à partager (y compris aux personnes qui ne sont pas musulmanes) !

 

Pour voir la vidéo (en arabe), cliquez-ici !

 

Allah est le plus savant.

Abdel karim pour « Vivre le Coran ».

6 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *