La lecture du coran est l’une des adoration préférée des musulmans (notamment pendant le Ramadan). Sur ce sujet, vous avez été beaucoup à me contacter par mail pour me demander:

« Faut-il lire le Coran rapidement sans forcément comprendre ce que l’on lit, ou doit-on lire plus lentement en essayant de comprendre et de méditer ? »

 

Pour répondre simplement, le mieux est de faire les deux . La quantité avec la qualité. Nous devons lire le Coran de la meilleure des manières.

La langue, le cœur et l’esprit doivent participer à la lecture du coran. Plus nous lisons de cette manière, mieux c’est !

Celui qui lit le Coran quatre heures en le comprenant et le méditant est meilleur que celui qui ne le lit que trois heures.

 

Par contre, si nous sommes pris par le temps et que nous devons choisir entre la qualité et la quantité, que faire?

Comme toute chose, il faut privilégier la qualité avec une lecture lente dans laquelle le lecteur cherchera à comprendre et méditer les paroles d’Allah Le Très-Haut.

Quoi !!! Le but pendant le Ramadan n’est-il pas de lire le plus ? je sais que certains se posent cette question.

Je leur réponds que non ! Le but du Coran est d’être compris et mis en pratique.

Nous rappelons que la compréhension du Coran et sa méditation sont obligatoires, ne l’oublions pas ! Alors que sa lecture est surérogatoire ! Et nous savons tous que l’obligatoire est plus méritoire que le surérogatoire.

Le Prophète ﷺ nous dit que pour chaque lettre du Coran que le musulman lit, il aura le droit à dix hassanates (bonnes actions). Imaginez-vous la récompense de celui qui comprend ces lettres et les met en pratique !

 

Je pense que certains d’entre vous veulent des preuves de ce que j’avance. Je vais vous en citer ci-dessous, issues du Coran, de la Sunna et des paroles de compagnons.

– Le Coran nous dit qu’Allah privilégie la qualité à la quantité :

Le plus important auprès d’Allah est la qualité et non la quantité. Allah nous le rappelle plusieurs fois dans le Coran, Il nous dit :

« الذي خلق الموت والحياة ليبلوكم أيكم أحسن عملا وهو العزيز الغفور »

{ Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur} (Al Mulk V.2) [ sens rapproché et approximatif du verset ]

Puis Il nous dit :

 » إِنَّا جَعَلْنَا مَا عَلَى الْأَرْضِ زِينَةً لَّهَا لِنَبْلُوَهُمْ أَيُّهُمْ أَحْسَنُ عَمَلًا » (الكهف 7)

 

{ Nous avons placé ce qu’il y a sur la terre pour l’embellir, afin d’éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d’entre eux sont les meilleurs dans leurs actions} (Al Kahf V.7) [ sens rapproché et approximatif du verset ]

 

Nous voyons bien qu’Allah Le Très-Haut privilégie la qualité à la quantité car il n’a pas dit par exemple : Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous fait le plus d’actions.

 

Al Hafidz ibn Rajab (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Les pieux prédécesseurs se recommandaient la perfection dans les actes et la qualité sans parler de quantité. Certes un acte de qualité est mieux que plusieurs actes… Cliquez pour tweeter

Le prophète ﷺ nous rappelle cette notion de qualité également, il ﷺ a dit à Mo’adh ibn Jabal : « Je te recommande de toujours dire après tes prières : Ô Allah, aide moi pour que je T’évoque, Te remercie et que je perfectionne Ton adoration » (rapporté par l’imam Ahmad)

– Allah le très haut recommande une lecture du coran lente

 

 » وَقُرْآنًا فَرَقْنَاهُ لِتَقْرَأَهُ عَلَى النَّاسِ عَلَىٰ مُكْثٍ وَنَزَّلْنَاهُ تَنزِيلًا » (الإسرء 106)

 

{(Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l’avons fait descendre graduellement] (Al Isra V.106) [ sens rapproché et approximatif du verset ]

 

L’imam At Tabari a dit en parlant de ce verset : « pour que tu le lises ô Mohammed lentement aux gens, que tu le psalmodies et que tu l’expliques. Surtout ne récite pas rapidement de peur qu’on ne le comprenne pas » (tafsir At Tabari).

 

Ibn Al Jawzi a dit : « Lis le lentement pour le médité ». ( Tafsir zad al masir ).

 

Allah Le Très-Haut nous dit également :

 

« وَرَتِّلِ الْقُرْآنَ تَرْتِيلًا » (المزمل 4)

{Et récite le Coran, lentement et clairement} (Al Muzammil V.4} [ sens rapproché et approximatif du verset ]

 

« La récitation ( at tartil ) est le fait de lire lentement en prononçant bien toutes les lettres. Ceci a pour but de faciliter la compréhension des sens du Coran » (fath al bari)

– Le Prophète ﷺ privilégie la qualité à la quantité :

 

Il est rapporté que le prophète ﷺ disait dans son invocation d’ouverture de la prière : « Ô Allah dirige moi vers le meilleur des actes et le meilleur des comportements. Certes, Tu es le seul à guider vers le meilleur » ( sunan an Nasa’i ).

 

Le Prophète ﷺ a dit à ‘Abdallah ibn ‘Amr : « Ne lis pas le Coran en moins de trois jours. Celui qui lit le Coran en moins de trois jours ne le comprend pas » ( rapporté par l’imam Ahmed et authentifié par Al Albani ) Cliquez pour tweeter

 

Pour savoir comment le Prophète ﷺ récitait le Coran, cliquez ici.

 

– Les femmes du Prophète ﷺ privilégiaient la qualité à la quantité :

 

Il a été rapporté à Aïcha ( qu’Allah l’agrée ) que des gens récitaient le Coran ( dans sa globalité ) une fois ou deux fois dans la même nuit. Elle a dit :

« Ils ont récité sans réciter ». Puis elle dit : « Je priais la nuit avec le Prophète ﷺ ; il récitait les sourates al Baqarah, al ‘Imran et an Nissa, et il ne récitait pas un verset mentionnant la crainte d’Allah sans demander protection à Allah ; il ne récitait pas un verset mentionnant une bonne nouvelle sans invoquer Allah et la désirer » ( le musnad de l’imam Ahmed )

– Les Compagnons ( qu’Allah les agréé ) privilégiaient la qualité à la quantité en matière de lecture du coran:

 

Aly qu’Allah l’agréé a dit : « Il n’y a aucun bien dans une adoration dépourvue de savoir, ni dans le savoir dénué de compréhension, ni dans une lecture privée de méditation » ( tafsir al Qortobi ) Cliquez pour tweeter

 

Zayd ibn Thabit a été questionné sur la lecture du Coran en sept jours. Il répondit : « C’est  bien, mais le lire en quinze  jours m’est préférable pour que je puisse le comprendre et le méditer ». ( Al mowatta ).

 

Après avoir vu tout cela nous pouvons dire en ce qui concerne la lecture du Coran que :

  • Lire beaucoup et bien ( avec compréhension et méditation ) est la meilleure des choses.
  • Si on ne peut pas, par manque de temps ou autres, on privilégiera la qualité à la quantité.

 

J’espère que cet article vous a été profitable et qu’il changera l’habitude de certains. N’hésitez pas à le partager !!!

 

Allah est Le Plus Savant

Abdel Karim

6 réponses
  1. Soumeya
    Soumeya dit :

    Ma sha Allah bénéfique à court terme car il permets de se recentrer, à moyen terme in sha Allah avec le changement des « habitudes » et apprendre à réapprendre différement et in sha Allah à long terme avec un ancrage ferme et source certaine de bonheur
    Jazzak Allahu kheyran

    Répondre
  2. Diallo
    Diallo dit :

    ‏السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته جزاك الله خيرا يا فضيلة الشيخ صدقته سأقرأ القرآن ببطء وسأتأمل فيه

    ‏شكرا جزيلا وجزاك الله خيرا

    رمضان مبارك عليكم
    ربنا يتقبل منا ومنكم صالح الأعمال ان شاء الله

    Répondre
  3. Kéita
    Kéita dit :

    Manchallah…Très enrichissante. Je me focalisais sur la quantité et le temps,c’est à dire vouloir finir de le lire vite bien que je cherchais cette connectivité spéciale mais en vain…Et ces moyens inshAllah vont certes m’aider à changer ma façon de faire…la qualité est primordiale…
    Jazzak Allahou kayr

    Répondre
  4. abdel karim
    abdel karim dit :

    qu’Allah vous récompense tous et qu’il nous guide sur le droit chemin. je Lui demande de nous faire tous revenir à la sunna du notre bien aimée que la paix soit sur lui en ce qui concerne notre relation avec le Coran!!!

    amin

    Répondre
  5. sherazade
    sherazade dit :

    Salamouralaykoum,
    Sonhannallah c’est une question que je me suis posée souvent surtout en période de ramadan, mois pendant lequel il est de coutume de lire le coran en entier. Je dis bien de coutume car comme l’a dit un imam, pendant le mois du ramadan on voit apparaître un peu partout des plannings de lecture du coran comme si c’était une sunna. Si on peut le lire en entier pendant le ramadan tout en le comprenant, en le méditant et en le mettant en pratique, c’est très bien. Avec vos précieux conseils, je vais donc changer mes habitudes. Qu’ALLAH nous guide et vous récompense pour votre travail.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *